Larry King arrête son émission sur CNN – Larry King, l’une des figures emblématiques de la télévision américaine, a annoncé qu’il allait arrêter à l’automne son émission Larry King Live sur la chaîne d’information CNN. A soixante-seize ans, le présentateur souhaite consacrer plus de temps  à sa femme et à ses enfants. « Il est temps pour moi de raccrocher les bretelles », a-t-il annoncé, faisant allusion à son célèbre style vestimentaire. Recordman de l’émission restée le plus longtemps à l’antenne aux Etats-Unis avec le même animateur et à la même heure, il continuera cependant de collaborer avec CNN pour des émissions spéciales. Pendant vingt-cinq ans, Larry King a ainsi conduit plus de 40 000 entretiens au cours de son show quotidien. Il a notamment interviewé tous les présidents américains depuis Gerald Ford, mais aussi des pointures comme Mikhaïl Gorbatchev, Margaret Thatcher ou Bill Gates. (Les Echos)
Un nouveau magazine d’information pour Thomas Hugues – Thomas Hugues prend du galon à France Télévisions. Déjà aux manettes de Médias, le Magazine, le dimanche sur France 5, l’ancien présentateur du 20 Heures de TF1, a signé « un nouveau magazine d’information » pour une des antennes du groupe. C’est ce qu’a annoncé hier au Buzz Orange-Le Figaro, son producteur Christophe Koszarek (JaraProd). Médias, le Magazine est par ailleurs reconduit. (CB Newsletter
12 coeurs ressuscite sur Dailymotion – L’émission de dating 12 coeurs, anciennement diffusé sur NRJ 12, sera rediffusée sur Dailymotion à partir de juillet. La plate‐forme vidéo va mettre en ligne sur une page dédiée 59 épisodes de cette émission produite par Little Big Prod à raison d’un épisode par jour à partir du jeudi 1er juillet. C’est la première fois que le site de partage de vidéos propose à ses utilisateurs un programme récurrent dans un format aussi long (52 minutes). (CB Newsletter)
Le Sénat veut remettre la redevance au cœur du financement de la télévision publique – Un rapport réalisé par les commissions des Finances et de la Culture du Sénat propose de revenir à un financement davantage centré sur la redevance. Si chaotique que soit sa nomination, le futur président de France Télévisions peut déjà se réjouir d’une bonne nouvelle : « Cette maison ne se porte pas mal. J’en suis le rapporteur depuis 1998 et je considère que la situation est tenue », estime le sénateur Claude Belot, de la commission des Finances, pour qui Patrick de Carolis « a rempli sa mission ». (Les Echos)
TF1 face aux pertes de la Coupe du monde de football – Le Mondial ne sera pas financièrement rentable pour la Une. Mais la chaîne avait anticipé une élimination prématurée des Bleus. L’histoire a un triste goût de déjà-vu pour TF1. En 2002, l’équipe de France, alors championne du monde en titre,  avait été sortie du Mondial dès la phase de qualification. La Une avait alors essuyé une perte de près de 20 millions d’euros, pour un coût  global de 68 millions. En 2010, la note sera doublée. Sortis par la petite porte, les Bleus laisseront à TF1 une ardoise sèche proche de 40 millions d’euros. C’est le résultat de la différence entre les recettes commerciales générées par les écrans publicitaires encadrant et coupant les programmes de la coupe du monde, soit, au mieux, 50 millions d’euros nets selon nos estimations (57 millions d’euros selon Reload) et les 87 millions d’euros de droits payés (hors frais techniques). (Stratégies)
This entry was posted in Actualités IMCA and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>